ASTUCES ET CONSEILS

Comment prendre soin des plantes d’intérieur en hiver ? 4 règles indispensables

Annonce
Comment prendre soin des plantes d’intérieur en hiver ? 4 règles indispensables
Image : spm

L’hiver est une période où certaines plantes d’intérieur peuvent devenir vulnérables et flétrir.

C’est pour cette raison qu’il faut connaître ces quatre règles d’entretien pendant cette saison où les températures sont peu clémentes.

Annonce

En les respectant, vous ferez survivre vos végétaux en pots.

En raison d’un manque de lumière pendant la saison hivernale, les plantes à fleurs ou à feuilles peuvent flétrir notamment s’il s’agit de végétaux que vous cultivez en intérieur.

Pour prendre soin de votre plante d’appartement pendant l’hiver, suivez ces quatre règles de jardinage.

Il est important de prendre soin de ses plantes d’intérieur pendant l’hiver

Cette période hivernale peut être éprouvante pour les végétaux que vous cultivez à l’intérieur.

Pour cela, il faudra leur fournir des conditions adéquates pour qu’ils réussissent à survivre pendant cette saison.

Quelques gestes de jardinage peuvent être salutaires pour vos plantes en attendant le printemps.

1- Diminuez les arrosages et la fertilisation pour l’entretien des plantes d’intérieur

Pour prendre soin des plantes d’intérieur fleuries ou à feuilles, il faut procéder à l’arrosage avec parcimonie.

Avant d’arroser la plante, attendez que la terre soit légèrement sèche.

Ensuite, retirez l’excédent d’eau d’arrosage qui se trouve dans la soucoupe auquel cas la plante peut pourrir.

Si arroser les plantes est impératif, il ne faut pas oublier de prévenir la sécheresse qui peut compromettre la survie de vos végétaux pendant l’hiver.

Pour cela, il faudra être attentif aux signes que vous envoient ces derniers. Parmi eux, le jaunissement des feuilles de la base et le fait que la plante d’intérieur flétrit.

Dans ce cas, il sera important de les arroser avec de l’eau non calcaire.

Si au contraire, vos végétaux subissent un excès d’eau, vous le verrez en constatant l’apparition de petites taches brunes et un ramollissement du feuillage et des tiges.

Pour drainer un terreau humide, pas besoin d’avoir la main verte. Il faudra simplement poser vos plantes en pot sur un papier journal qui absorbe l’excédent lié à l’arrosage.

Vos végétaux intérieurs devront ensuite être reposés sur leur soucoupe jusqu’à ce que le sol sèche.

Petite plante d’intérieur – Source : spm

2- Donnez des éléments nutritifs à votre plante en pot

Avant le début du printemps, vos plantes d’intérieur ont besoin d’une terre fertile pour leur croissance.

Cette végétation doit profiter d’éléments nutritifs nécessaires pour fleurir ou pousser. C’est pour cette raison qu’il faut donner l’engrais adéquat aux plants à fleurs ou à feuilles.

Vous pouvez fertiliser le terreau avec une petite quantité d’azote, de potassium et de phosphore. Le compost, est constitué d’un ensemble d’aliments naturels qui permettront d’enrichir vos plantes.

3- Contrôlez la température et l’humidité pour garder vos plantes d’appartement

Si les plantes d’intérieur, que vous pouvez choisir fleuries, ont besoin de lumière, la qualité de l’air ambiant influe également sur leur pousse.

Placer vos plantes près des radiateurs compromet leur croissance. Il est donc recommandé de baisser la température de 3 degrés Celsius pendant la nuit.

Pour permettre à vos plants en pot de survivre à l’hiver, évitez de les placer près des endroits où il y’a des courants d’air. Par ailleurs, le contrôle des températures n’est pas le seul facteur qui peut empêcher la pourriture de vos plantes d’intérieur.

Maintenir un niveau correct d’humidité dans votre maison est également important pour préserver vos végétaux pendant cette saison où ils sont particulièrement vulnérables.

Pour ce faire, vous pouvez investir dans un humidificateur ou placer votre pot sur une soucoupe dans laquelle vous aurez mis de l’eau et des billes d’argile. Une autre méthode consiste à vaporiser de l’eau sur les feuilles pour éviter que les plantes meurent.

S’occuper de vos plantes – Source : spm

4- Assurez une exposition à la lumière naturelle à votre plante verte d’intérieur

Du mois de novembre à février, la luminosité baisse et les journées sont plus courtes, ce qui diminue la luminosité nécessaire à vos plantes.

Résultats : les feuilles pâlissent et le nouveau feuillage rétrécit et peut avoir une couleur jaunâtre.

Luminosité et plantes d’intérieur – Source : spm

Cette perte de couleur signifie que vos plantes vertes d’intérieur ou vos végétaux fleuris peuvent mourir.

Pour éviter cela et prendre soin de ces dernières, il est important de réduire la température de votre chauffage et de placer votre pot près d’une fenêtre qui peut fournir un grand ensoleillement.

Ce n’est seulement qu’en mars que vous pouvez baisser les rideaux pour diminuer la luminosité qui pourrait faire jaunir le feuillage.

Envoi
User Review
0 (0 votes)

Laissez un commentaire