ASTUCES ET CONSEILS

Comment savoir qu’une plante a besoin d’eau ? L’astuce des jardiniers malins

Annonce
Comment savoir qu’une plante a besoin d’eau ? L’astuce des jardiniers malins
Image : spm

L’eau est un élément vital pour prendre soin des plantes d’intérieur et favoriser leur bonne croissance. Pour cela, il est important de les arroser.

Toutefois, un excès d’arrosage risque de faire pourrir vos plantes. Elles n’ont pas toutes les mêmes besoins en eau. Si certains végétaux sont gourmands en eau, d’autres préfèrent plutôt des arrosages espacés.

Découvrez cette astuce de jardiniers pour savoir si votre plante a besoin d’eau.

Annonce

Avant d’arroser une plante, il est important de vérifier d’abord si elle a besoin d’eau ou pas. Cela vous permettra d’éviter tout excès d’arrosage susceptible de noyer les racines et de faire pourrir la plante. Pour cela, il existe une astuce très pratique qui vous permettra de réussir l’arrosage de vos plantes d’intérieur.

Comment savoir si la plante a besoin d’eau ?

Plantes vertes d’intérieur – Source : spm

Pour savoir si la terre est sèche ou a besoin d’être arrosée, il suffit d’utiliser un bâton. Prenez-en un, et enfoncez-le à plusieurs centimètres, dans le terreau, en veillant à ne pas toucher les racines puis retirez-le.

Si vous le trouvez sec, cela veut dire que vous devez arroser votre plante. Si en revanche vous constatez des morceaux de terre collés au bâton, cela veut dire que la terre est encore humide et qu’il est inutile de l’arroser.

Quelles sont les autres astuces pour savoir si la plante a besoin d’eau

En plus de l’astuce du bâton, d’autres moyens existent et sont efficaces pour savoir si vous devez arroser votre plante ou pas.

– Vérifier la couleur du terreau de votre plante

En jetant un coup d’œil sur le terreau de votre plante, vous pouvez facilement reconnaître si votre plante a besoin d’être arrosée. En effet, un terreau humide est plus foncé qu’un terreau sec. Si le sol de votre plante est d’un marron clair, cela veut dire qu’il est sec.

Notez que cette astuce convient surtout aux plantes qui apprécient l’humidité et qui ont besoin d’un sol humide en permanence comme les fougères. Si vous utilisez cette astuce pour des plantes succulentes qui tolèrent la sécheresse, comme les cactus, vous risquez de les arroser en excès. En effet, le sol peut vous paraître sec en surface, mais il se peut que le fond du pot soit encore humide. Dans ce cas, il sera inutile d’arroser votre plante grasse.

Arroser une sansevieria – Source : spm

– Enfoncer le doigt dans le terreau de la plante

Étant donné que le terreau peut être sec en surface mais humide en profondeur, il est conseillé d’enfoncer son doigt dans le terreau, jusqu’à 4 cm de profondeur.

Si le terreau est complètement sec, même en profondeur, arrosez votre plante. Notez que cette technique est surtout efficace pour les petits pots, qui ne sont pas très profonds. Faites attention lorsque vous enfoncez votre doigt à ne pas abîmer les racines.

– Soulever le pot de la plante

Si en soulevant votre pot, vous remarquez qu’il est plus lourd que d’habitude, cela veut dire qu’il regorge encore d’eau. S’il est léger, cela veut dire que le terreau s’est asséché et qu’il faut arroser votre plante. Pour les pots plus grands, il suffit de les incliner pour estimer leur poids.

– Vérifier l’état du feuillage de la plante

Pour déterminer les besoins d’une plante, il est important de rester attentif à l’état de son feuillage. Si vous remarquez que les feuilles sont tombantes, et que la tige est sèche, cela veut dire que votre plante manque d’eau.

Dans ce cas, arrosez-la légèrement, sans avoir la main trop lourde, pour faire repartir votre plante verte. Si, en revanche, les feuilles de votre plante sont molles, et que la base de la tige commence à devenir marron et molle, cela veut dire que la plante a été arrosée en excès. Dans ce cas, il convient de laisser sécher le substrat, avant de l’arroser à nouveau.

En plus de ces astuces, notez que l’arrosage des plantes dépend également des saisons. En effet, en automne et en hiver, l’arrosage devient moins fréquent, et pour cause, la plante entre en période de dormance.

Elle a alors moins besoin d’eau. Notez également que le chauffage assèche l’air d’intérieur. Pour maintenir votre plante hydratée, vous pouvez brumiser le feuillage.

Bassiner les plantes d’intérieur – Source : spm

Aussi, la meilleure façon d’arroser votre plante est de la bassiner. Pour cela, retirez la soucoupe ou le cache-pot, et plongez votre pot dans une bassine d’eau pendant quelques minutes, pour laisser le temps au terreau d’absorber l’eau.

Videz ensuite la bassine et laissez votre pot s’égoutter et évacuer l’excès d’eau. Notez qu’il est préférable d’arroser vos plantes avec une eau non calcaire, comme une eau de source et à température ambiante.

Grâce à ces astuces, vous allez pouvoir reconnaître facilement si votre plante a besoin d’être arrosée, afin d’éviter les excès d’eau qui entraînent le flétrissement de votre plante et le pourrissement des racines.

Envoi
User Review
0 (0 votes)

Laissez un commentaire