ASTUCES ET CONSEILS

Voici comment entretenir les orchidées pour qu’elles refleurissent

Annonce
Voici comment entretenir les orchidées pour qu’elles refleurissent
Image : spm

Qui n’aime pas avoir une belle plante sur un meuble ou un rebord de fenêtre dans la maison ?

Les orchidées sont des plantes fascinantes, exotiques et raffinées, qui décorent l’intérieur de nos maisons.

Annonce

Toutefois, dans la plupart des cas, elles doivent faire l’objet d’un certain nombre de soins pour survivre et prospérer dans nos maisons.

L’une des premières choses importantes à faire est la taille, qui a lieu après la floraison et permet à la plante de reprendre des forces pour les prochains bourgeons.

Orchidées – Source : spm

Pourquoi tailler ?

La taille des orchidées aide les plantes à éviter les maladies et à favoriser une nouvelle floraison.

Une fois les parties les plus faibles et les plus endommagées enlevées, la plante se concentre sur la croissance des autres, et l’élimination des tissus morts empêche les parasites ou les champignons de s’installer.

Quand ?

La taille se fait après la floraison. Les orchidées cultivées à la maison fleurissent généralement une fois par an, mais les bourgeons peuvent aussi fleurir deux fois dans les bonnes conditions.

Comment ?

La première condition est que les outils utilisés soient bien désinfectés : lavez-vous bien les mains et, si vous utilisez des gants, rincez-les également et lavez-les avec un désinfectant. Ce sont surtout les lames des sécateurs qui doivent être soigneusement nettoyées et stérilisées : vous pouvez les frotter avec de l’alcool isopropylique ou éthylique, ou même les passer au-dessus d’une flamme pendant de longues secondes (et ne les utiliser que lorsqu’elles sont très froides), ou les deux.

Vous pouvez travailler sur les tiges, les feuilles et même les racines

Tiges : regardez les différentes tiges porteuses de fleurs, qui se ramifient ensuite à partir de la tige principale. Les vertes, qui semblent fermes et durs au toucher, ne doivent pas être touchés, sauf si elles portent des bourgeons.

Cherchez donc le nœud sous la fleur la plus basse et coupez juste au-dessus (moins de deux centimètres au-dessus du nœud), c’est une façon d’encourager la production de nouvelles fleurs sur cette tige. Si, au contraire, elles sont brunes et sèches, sans plus de texture et ridées, alors retirez-les complètement, en laissant seulement quelques centimètres de pointe.

Feuilles : les feuilles mortes tombent généralement d’elles-mêmes, mais vous pouvez les aider en les tirant très doucement ou en les coupant avec une lame tranchante.

Vous devez également intervenir lorsqu’elles semblent malades, afin d’éviter que la maladie ne se propage au reste de la plante.

Racines : c’est l’intervention à éviter, sauf si vous êtes sûr de vous ou si vous avez acquis une certaine expérience. Les orchidées sont des plantes épiphytes, qui ont des racines aériennes. On les voit donc souvent sortir des pots et émerger du substrat.

Vous ne devez jamais les toucher, car ils aident la plante à absorber les nutriments, et les couper expose le spécimen aux maladies et à divers problèmes. Si vous voulez réduire le système racinaire, vous ne pouvez le faire qu’avec des ustensiles parfaitement stérilisés, et vous ne pouvez couper qu’un petit pourcentage des racines.

Envoi
User Review
5 (1 vote)

Laissez un commentaire